×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Genève s’illumine pour lutter contre les violences sexistes !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin - Journaliste

phare des Pâquis

Une fois n’est pas coutume. Pour la septième année consécutive, la Ville de Genève, en collaboration avec les club genevois Soroptimist International, s’illumine. Le but de l’opération ? Sensibiliser l’opinion publique à l’élimination des violences à l’égard des femmes.

4 monuments emblématiques illuminés

Au total, monuments emblématiques de Genève sont éclairés en orange, couleur symbolique de la lutte contre la violence sexiste. L’action a débuté hier jeudi 25 novembre (journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes). Elle s’étendra jusqu’au 10 décembre 2021, date de la Journée des droits humains. La boucle est bouclée.

Le phare des Pâquis, la statue de la Brise, le Grand Théâtre et le Musée Rath se teintent donc d’orange chaque soir depuis hier. Ainsi, la Ville apporte son soutien à la campagne de l’O.N.U «Orangez le monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes !». Une campagne qui s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence de genre.

Publicité

Campagnes et actions de sensibilisation

Dans le cadre de sa politique de promotion de l’égalité hommes-femmes menée depuis 10 ans, la Ville de Genève s’engage pour prévenir les violences sexistes. En collaboration avec le réseau associatif genevois, la ville mène des campagnes et actions de sensibilisation, comme la prise en charge et l’accompagnement des victimes ou la mise en place de mesures préventives.

D’ailleurs, depuis 2019 une campagne pour sensibiliser au harcèlement dans l’espace public a été mise en place dans le cadre du plan d’action municipal «Objectif zéro sexisme dans ma ville».

À lire sur Genève Secrète :

La Suisse dit enfin « oui » au mariage pour tous !
Top Nouveautés