×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
ACTUS NATURE&BIEN-ÊTRE

Pourquoi le confinement perturbe notre sommeil et comment y remédier ?

By Charley Zaragoza novembre 20, 2020

sommeil et confinement améliorer

Qui dit confinés, dit sommeil perturbé. Vous aussi, vous avez observé une détérioration de la qualité de votre sommeil depuis le début du confinement ? Comment y remédier ? 

Le manque d’activité physique, d’exposition au soleil, d’interaction sociale et un contexte pour le moins anxiogène… Tous ces facteurs caractéristiques auraient une influence négative sur la qualité de notre sommeil. Sommeil agité, réveils nocturnes répétés, réveils précoces le matin, cauchemars ou difficultés d’endormissements sont autant de signes qui ne trompent pas. Mais alors, quelles sont les clés pour tenter de retrouver un sommeil serein durant cette période indéterminée de confinement ? Interrogés par Actu.fr, certains professionnels de santé comme Marc Rey, président de l’institut national du sommeil et de la vigilance ainsi que Marc Martin, médecin généraliste et membre de l’équipe neurophysiologie au CHU de Rouen vous apportent des éléments de réponse et vous livrent quelques clés essentielles…

1° Garder le même rythme de vie 

Comme l’alerte Marc Rey, président de l’institut national du sommeil et de la vigilance, alors que nous avons tendance à changer nos habitudes durant ce confinement, il est fortement conseillé de ne pas perdre notre rythmicité. Le médecin généraliste Marc Martin, lui, souligne l’importance de se lever chaque jour à la même heure et de respecter les mêmes horaires habituels pour nos repas quotidiens qui sont de « véritables donneurs d’ordre »

2° Pratiquer une activité physique pour booster notre sécrétion de mélatonine 

Pour le professionnel de santé Marc Rey, le manque d’activité physique joue un rôle important sur notre moral, insinuant ainsi la mise en place d’un véritable cercle vicieux. Ainsi, la sédentarité favoriserait la baisse significative de notre sécrétion de mélatonine, s’accompagnant par une chute thermique durant la nuit. L’activité physique : cercle vertueux pour la qualité de notre sommeil ? Résolument !

3° Les écrans : un danger 

Ordinateurs, télévision, smartphones, tablettes… Durant cette période de confinement, nous avons tendance à passer davantage de temps devant nos écrans. Mais cela peut constituer un danger pour notre santé. En cause ? L’accentuation de notre tendance naturelle au décalage de phase nous incitant à nous coucher plus tard. Pour étayer son propos, le président de l’INSV explique « Comme il n’y a plus d’obligation pour tous ceux qui sont confinés chez eux à se lever tôt, ils vont pouvoir se lever à n’importe quelle heure »

4° L’absence de luminosité 

Pour notre bien-être, nous avons naturellement besoin de lumière, de soleil. Dans le dessein de retrouver un sommeil récupérateur en cette période de confinement, les médecins préconisent de vous exposer dès que possible à la lumière du jour, en profitant de sa terrasse, de son balcon ou de son jardin lorsqu’on en dispose ou d’éclairer ses pièces avec des lumières LED.

Article original : Laura Coll/Paris Secret. 

(Visited 16 times, 1 visits today)